mardi 28 décembre 2010

It ain't got that swing...1974

You know fellas, it's aaalll kinf o' music...an' I'm a music lover!
Duke débute ses quelques notes tandis qu'Ella poursuis sa leçon. Au rythme des percussions elle serrre le microphone, derrière ses verres trop grands, annonce l'enchantement. Encore quelques secondes et déjà le pied en branle...
Tu ne sais tu ne sens rien d'autre que le bout qui tapote, et l'oreille qui s'échauffe. That do-wah thing qui monte par tous les muscles, je n'ai dans mon  Jacob, sérieuse antiquité, qu'une envie, me lever.
Je réponds à l'appel des saxo, j'oublie je fais des sauts, ça y est, mon jean s'en va, la jambe à l'air libre enfin, la frange sur le genou, années folles revenez!
Claquettes et déhanchés, paillettes et cheveux courts, le swing de tout éclat, les contretemps émeuvent.
Eclectique, amatrice, il faut pour me rallier, tout juste me faire danser. J'oscille sur les deux jambes, la course est engagée, c'est à qui fera les plus grandes enjambées!
Partenaire aide-moi, gardons le pied léger, suivons allègrement les sons les tremblements.
It don't mean a thing? rien à faire, ça emporte de tous les bouts, ça pousse vers les sommets. Pas de répits pour les joues des trompettistes et mes pieds décadents souffrent à l'unisson, je meurs dans cette transe, le swing nouveau Jack, après Londres la Nouvelle Orléans.
La voix d'Ella et son sourire, tout instrument dont elle s'inspire, les jours maussades vite s'évaporent, et on en veut ENCORE ENCORE!
Sacre du printemps, nouveau thème enjoué, les bras le long du corps, les épaules ondulées, s'écharpent les genous, tournent et virevoltent les jeunes filles, années 30 et bonnets, pas d'âge pour les king, demeurent les rois du swing...

1 commentaire:

  1. Il est génial votre blog ! Vous ai trouvé chez Garance ! Sunny Side

    RépondreSupprimer